Sa spécificité, c’est de reproduire ce qu’elle voit dans la nature. Elle utilise uniquement des éléments frais mais travaillés de manière à faire de son travail un petit bijou. Elle estime que la nature est suffisamment variée pour ne pas avoir besoin d’utiliser des artifices.

 

C’est ainsi que le professeur d’art floral travaille les fleurs pendant les cours dans l’école d’art floral Catherine Muller à Paris. Pour elle, chaque fleur a une expression, un visage, reste à chacun de savoir l’interpréter à sa juste valeur.

 

Catherine Muller aime les grandes brassées de fleurs fraîchement cueillies, qui laissent échapper un merveilleux parfum d’herbe coupée : elle laisse prendre place naturellement dans le vase.

Le professeur d’art floral Catherine Muller  puise son inspiration dans les nouvelles créations de haute couture, de design d’intérieur, et d’architecture, pour créer ses nouvelles tendances.

 

« La nature fait les choses bien mieux que nous ».